Catégories
Non classé

CYSTITE CHEZ LA FEMME

Allô santé

La cystite est une inflammation aiguë ou chronique de la vessie qui touche principalement les femmes. La cystite est une inflammation de la paroi de la vessie qui peut être liée à une infection des urines ou à une maladie de la vessie. >>

Symptômes

Le besoin constant d’éliminer de très faibles quantités d’urine est l’un des symptômes majeurs de la cystite. La miction (l’action d’uriner) s’accompagne souvent de sensations douloureuses de brûlure. L’urine peut être trouble, voire contenir un peu de sang, et sentir mauvais. La cystite peut parfois s’accompagner d’une fièvre légère (moins de 38 °C) et d’un sentiment de malaise. L’apparition de fièvre doit inciter à la vigilance.

Complications

Dans la plupart des cas, les cystites n’entraînent pas de complications. Toutefois, en l’absence de traitement, l’infection peut remonter le long de l’uretère (le canal qui relie les reins à la vessie) et atteindre le rein : c’est la pyélonéphrite.

CYSTITE INTERSTITIELLE

cystite interstitielle


La cystite interstitielle est une inflammation chronique de la vessie relativement rare. D’origine inconnue, elle ne doit pas être confondue avec la cystite bactérienne. Cette maladie touche surtout les femmes jeunes (de 30 à 40 ans). Elle se traduit par des douleurs intenses du bas-ventre et le besoin fréquent d’uriner, de jour comme de nuit. La cystite interstitielle est à l’origine de véritables handicaps, les personnes atteintes n’osant plus s’éloigner des toilettes.

Les femmes souffrent plus fréquemment que les hommes de cystites, souvent à répétition, car leur urètre (le canal qui relie la vessie à l’extérieur) est plus court. L’entrée de micro-organismes infectieux – généralement des bactéries Escherichia coli – dans la vessie s’en trouve facilitée. a grossesse, ainsi que certaines maladies, augmentent le risque d’inflammation de la vessie : malformation des voies urinaires, calculs dans les reins ou la vessie, diabète, etc. Mais, le plus souvent, on ne trouve aucune cause précise à la cystite chez les femmes.

PRÉVENTION

–Buvez plus d’un litre et demi d’eau par jour.
–Ne retenez pas un besoin d’uriner. Une vidange trop rare de la vessie favorise la prolifération des micro-organismes.
–Tenez propres les parties intimes de votre corps. Attention à l’usage excessif des produits de toilette qui irritent et facilitent la prolifération des micro-organismes. Utilisez un gel lavant doux, sans savon.
Si vous êtes une femme et souffrez de cystites à répétition, urinez rapidement après les rapports sexuels afin d’éliminer en partie les micro-organismes.
Pour les femmes, après avoir uriné ou être allée à la selle, essuyez-vous toujours d’avant en arrière, en direction de l’anus.
Portez des sous-vêtements en coton.

Par zoung22

Jeune femme communicatrice de formation aspire se frayer une place dans le monde de l'entrepreneuriat d'où son devouement pour leadership féminin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s